Partagez | 
 

 Presentation Achile 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
« Charles Vane »

avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Presentation Achile 2.0   Dim 27 Sep - 17:56

Achile Aaron Umbridge
- Twisted mind, withered brain you know I'm going insane -

Nom: Pensez-vous qu'il sera aimable ? Ou bien le contraire, arrogant et hautain ? Un Umbridge, voilà ce qu'il est et ce qu'il sera. Vous n'êtes guerre de pâles insectes à ses yeux, s'il doit vous écraser il le fera. Sang-pur, sang-mêlé, né moldu, cela l'importe peu. Votre fin sera la même. Famille ou pas, la trahison coule dans ses veines. Prénom(s): Achile, ô le grand héros des récits grecs, ne vous y méprenez pas, la seule chose qu'ils ont en commun c'est bien leur prénom et encore. Aaron, un prénom lambda sans réelle valeur aux yeux de quiconque.  Nature du Sang: Avec autant de meurtre dans la famille, ce n'est certainement pas un sang-pur qui coule dans ses veines, ils ne cherchent pas à perdurer le plus possible, ils ont le sang-mêlé, et cela, nous savons bien que la famille Umbridge n'en a que faire. A là fin, sangs-pur ou pas, nous faisons tous les même selles. Date & Lieu de naissance: Le lieu de sa naissance reste une énigme pour lui, il n'a jamais demandé, et ses parents ne l'on pas mit au courant. Pourquoi d'ailleurs, après tout, ça n'intéresse personne et encore moins Achile lui-même. Il a vingt-neuf ans de hauts et de bas, vingt-neuf ans de douleurs et de souffrances. Statut Matrimonial: Il n'a pas de coeur à prendre, encore faut-il qu'il soit pourvu d'aimer réellement quelqu'un. C'est un corbeau libre, s'il advenait à ce qu'il trouve une compagne, ce ne serait que pour faire des alliances. Profession: L'un est discret et silencieux, l'autre est bestial et brouillon, un vrai show-man. Achile est le chasseur de primes qui vous arrachera la vie. Achile se trouve être un homme de main pour la Main Noire sur le côté.  Ancienne Maison: Serpentard mais, tu ne gardes que très peu de souvenirs, après tout tu préférais passer ton temps à rêver de l'extérieur, à perfectionner tes talents de sorcier. Patronus: Un corbeau, aussi noir que le sorcier lui-même. Son cri strident est aussi affreux que la voix d'Achile. Epouvantard: Ton épouvantard n'est pas commun. Il y a ceux qui se voient sans argent, sans pouvoir mais, toi, ce n'est pas le cas. Les Umbridges, des traites dans le sang, ce qui nourrit ton épouvantard, n'est autre que l'affection que tu portes à ton frère. Hannibal. Tu te vois au sol, inerte, ton frère venait de mettre fin à ta vie. Avoir peur de la trahison familiale, c'est le comble pour un Umbridge. Baguette Magique: Un bois d'If, une plume de phénix, 35 centimètres. Savoir ce que veut dire le bois, ainsi que le coeur de ta baguette, tu t'en tapes royalement déjà que tu as mis du temps à la trouver, tellement de temps que t'as du aller fouiller dans les anciennes baguettes de ta famille. Elle appartenait à un ancêtre. Qui ? Tu t'en tapes aussi.  Animal de Compagnie: Tu as découvert un chaton, au poil blanc. Depuis tu l'as comme animal de compagnie, il a un caractère aussi spécial que le tient, il ne se laisse toucher par personne à par toi. Dungy qu'il s'appelle. D'ailleurs, à la vu de ton frère, le chaton vient directement se poser sur toi. Tu as interdis à Hannibal d'y toucher ou de s'approcher de Dungy, après l'accident qui est survenu avec ton piaf, tu ne voulais pas que la petite boule de poil termine comme l'autre volatile. Particularité(s): aucunes. Qualités & Défauts: Evitez son regard. C'est le conseil que j'aimerais vous donner. Il n'est pas qu'un simple homme, il est celui dont on cauchemarde la nuit, celui qu'on ne veut surtout pas avoir affaire. Oubliez la romance, oubliez la peur, oubliez vos sentiments. Il marchera dessus avec plaisir. C'est quelqu'un qui se trouve être dominant avec les autres personnes qui ne sont pas de sa famille, ou plus haut que lui. Cet homme dégage une présence assez imposante, il dégage en lui une impression de force, de fermeté, d'autorité de part son air froid et ses yeux perçants. Il donne l'air d'être quelqu'un de mystérieux, alors que ce n'est pas le cas du tout, contrairement à son frère, il n'a pas eu d'enfance difficile à proprement parler, il était simplement l'échec de sa famille mais, ça il ne pouvait rien y faire. Dans tous les cas il garde tout de même ses pieds sur terre, il ne se prend en aucun cas pour un dieu loin de là d'ailleurs, il n'est d'ailleurs qu'un simple pion qui a hérité d'un destin tragique. Il n'est pas du genre à se chercher des amis, il faut dire qui voudrait être ami avec lui ? Seulement son frère et Astra le connaissent réellement. Il reste quelqu'un de peu influençable, n'essayez pas de le manipuler, il le devinera instantanément. Aux premiers abords, il reste tout de même quelqu'un qui peut se montrer mentalement stable, calme et réfléchit il est le contraire de son frère. Il ne se gène pas de parler, et cela même si c'est pour rien dire. Tant que quelqu'un peut l'écouter, ça lui va. Beaucoup de personnes mettent en doute sa réputation, à cause de cette facette de lui-même. Après tout, depuis quand un homme qui prend du plaisir à exécuter les missions sales du lord, peut se trouver être aussi calme et bavard ? La réponse est juste là, une seule personne, un Umbridge voyons. Groupe: Decadent.

Prénom / Pseudo: shady-sierra Âge:  :oups:  Pays / Région: sud de la france  :superman:  Présence: la même qu'avec olympe Avatar: rick genest Personnage: inventé ( x ) scénario () Comment as-tu connu le forum ?: j'ai vu de la lumière et j'suis rentrée. Crédits: avatar par ma pomme, le reste c'est du tumblr Un dernier mot: venez, on fait un mariage chez les Umbridge, histoire de voir si ça fait un red wedding  :mdr:


Dans un monde où les sangs purs dominent, quelle est votre place ?
Contrairement à sa famille, il ne se voit nulle part, ni au sommet, ni en bas de l'échelle. Il se voit dans les ténèbres, le seul endroit qu'il apprécie réellement. Le pouvoir, l'argent, il s'en fout. Il fait ce qu'il fait parce qu'il adore cette sensation, c'est dans sa personne. Les guerres de sangs, il trouve ça futile et imbécile. C'est comme voir deux gamins se disputer pour savoir qui aura la dernière part du gâteau. Ils ne sont jamais contents de ce qu'ils ont, toujours à vouloir savoir qui en a une plus grosse. Pathétique.
Soutenez-vous Voldemort ? À moins que vous ne luttiez au côté de l'Ordre. D'autres préfèrent se tenir à l'écart des conflits... A qui va votre allégeance ?
Soutenir Voldemort ? Achile ? Disons qu'ils partagent les mêmes passions. Un mentor, voilà ce qu'il est pour le sang-mêlé. Peut-être est-ce pour ça qu'il est presque aussi repoussant que lui. Blague à part. Il est une personne que tout le monde craint, et il adore ça. Faire ses boulots, ce n'est pas déplaisant, au contraire, le sang-mêlé en tire du plaisir la plupart du temps. Pour le moment Achile ne s'oppose pas au lord des ténèbres, il y a des avantages à suivre quelqu'un d'aussi influent. Mais, encore une fois, un Umbridge n'est jamais réellement fidèle. Si un gros poisson se présente, tout le monde sait que les premiers à rappliquer pour avoir une alliance avec, ce sera la famille Umbridge.
La Main Noire a appauvri une large partie de la population magique... En avez-vous fait les frais, vous-même? Fréquentez-vous le marché parallèle pour subsister malgré tout ?
La jolie Main Noire. Au début, tu avais cru entendre une mauvaise blague. Sérieusement quelqu'un voulait vraiment s'encombrer d'être au pouvoir dans le monde magique ? C'était un tel bordel que tu avais bien eu du mal à y croire. Si vous avez été touché par des impôts ou autre ? Non, du moins, tu ne crois pas. Après tout ce serait idiot. Tu n'étais pas quelqu'un qui souhaitait posséder une grande fortune, toi tu voulais simplement t'amuser. Les seules personnes dans ta famille qui tenaient à l'argent, c'était bien tes parents et s'il advenait qu'ils soient taxés, tu t'en foutrais royalement. Voler aux morts, c'était juste marrant à faire, tu ne pensais pas qu'ils allaient garder toutes les conneries que toi et Hannibal aviez pu dérober.
Si vous n'aviez qu'un rêve à concrétiser, quel serait ce rêve ?
Un rêve ? Il n'a pas d'ambition, pour le moment, il vit au jour le jour. La où le vent l'emmène, il y va. Il n'est qu'une coquille vide, il ne vit pas de vengeance, il ne vit pas pour du pouvoir, ni de l'argent. Non, loin de là.  La chose qui pourrait s'approcher le plus d'un rêve serait d'être le prochain Lord des Ténèbres et encore, il y aurait une fin à ce rêve accomplit. Lui il souhaite perdurer, rester dans les mémoires. Même si l'immortalité n'est pas possible, même mort, il veut qu'on se souvienne de lui, qu'on ait des frissons de peurs quand on prononce son prénom.


À la rentrée de 1981, la grande purge frappa. Les uns et les autres vaquaient à leurs occupations habituelles. Puis, tout le monde magique sombra dans le chaos. Où étiez-vous?
Le temps était bien trop long à ton goût. L'attaque devait avoir lieu, le sang devait couler à flot, les sorts de mort aussi. Tu étais pressé et ton frère aussi, vous étiez sur le qui-vive, prêt à bondir comme les deux chiens galeux que vous étiez. Tu attendais, l'heure fatidique. Puis les secondes se rapprochaient tu comptais dans ta tête, enthousiaste d'arriver à la fin du décompte. « Trois... Deux... » Puis un bruit assourdissant, vous fracassez la porte. Les chiens étaient lancés. Alors que ton frère était plus brouillon, là où toi tu te trouvais être propre, tu ne perds pas de temps, tu tues tout ce qui bouge d'un sortilège mortel, vous n'aviez pas le temps de vous amuser avec la nourriture. Tu avais déjà abattu deux personnes, alors, tu te tournes vers ton frère. « Allez, termine, on perd du temps. » Fais-tu en direction de ton frère d'un air autoritaire. S'il était déjà content avec deux pauvres sangs-mêlés, tu n'imaginais pas la suite. Alors que ton frère tue de sang-froid une jeune femme, tu entends du bruit sur ta droite. En dessous des décombres, tu peux apercevoir une silhouette qui bouge encore. Alors tu te retournes et offre à ton frère un regard qui voulait en dire long. On est censé faire ça, proprement et rapidement. Alors, tu veux punir ton frère, tu veux te jouer de lui. Alors qu'il était prêt à bondir sur le survivant tu l'arrêtes dans son élan. « Dit moi frangin, à ton avis, si on lui laisse la chance de s'enfuir pendant environs 10 secondes... Fais-tu tout en te rapprochant de ton frère, Hannibal. Laissant le pauvre sang-mêlé aux dents de ce dernier. Qui de moi, ou toi, arrivera à le tuer le plus vite ? » Tout d'un coup les sanglots éclates, la victime de vous, les frères Umbridge, bégaille, marmonne des paroles inaudibles, paroles qui même si elles voulaient dire quelque chose ne t'intéresserais pas du tout. Son sort était scellé. Tu poses enfin ton regard sur ton frère, attendant sa réponse, d'un sourire narquois. « Moi. » Fait-il avec un sourire en coin, comme si cela était une évidence. Alors, tu te mets à rigoler, à éclater de rire même. Puis tu t'arrêtes, brisant ton rire si bien lancé. « Avada Kedrava. » Une simple parole, ta baguette était pointée sur la victime et ce dernier n'était plus des votre. Ses pleurs ne t'irritaient plus les tympans. Tu hausses les épaules d'un air triomphant. « Triche ! » S'offusque ton frère en te regardant avec une certaine rage dans les yeux. Tu laisses échapper un petit ricanement. « T'avais qu'à être plus réactif. » Ton frère n'était pas un homme qui avait beaucoup de paroles et tu en étais conscient.  Tu te fais pousser par un Hannibal trahis et en colère. Alors que toi, tu trouves ça marrant. Tu esquives de peu ses dents qui étaient destinées à venir t'arracher l'oreille. Tu n'y fais pas attention, ton frère était comme ça et tu l'aimais à cause de ça. Vous êtes des chiens enragés, Hannibal est le chien violent qui veut voir du sang partout, toi, Achile t'es le chien propre qui ne veut pas ce tâcher.

CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.

_________________

"MY JOLLY SAILOR BOLD"
He has this look in his eyes  that made you wonder, just how many people have he killed ? But then you see this grin. His grin. That made you realize, he have probably lost count. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-no-yume.forumgratuit.org
Admin
« Charles Vane »

avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Presentation Achile 2.0   Dim 27 Sep - 17:56

Achile A. Dante
- so we can learn to pick ourselves up -
BITCH BETTER HAVE MY MONEY
y'all should know me well enough


Une histoire.
Deux personnes.
Deux enfants.

La folie naissait.

Lachlan Umbridge et Clio Umbridge, voilà comment commence ton histoire Achile. S'ils s'aimaient ? Tu n'en sais rien et tu n'en as que faire. Tu ne sais pas où tu es né. La seule chose que tu sais, c'est que tu as maintenant 29 ans. Tes premières années en tant que nourrisson, tu n'as pas de souvenirs, comme tout le monde, tu te bases sur les récits des autres. Apparament, tes parents ne s'occupaient pas plus que ça de toi. Quand tu as eu un an seulement, un autre enfant pointait son nez dans la famille. Hannibal, ton petit frère. Tu ne sais pas trop comment et pourquoi mais, tu t'es tout de suite attaché à lui, peut-être parce que tu manquais de ce petit quelque chose qu'on appelle "amour" quand tu n'étais encore qu'un enfant. Car en réalité, enfant, tu ne supportais pas la solitude. Enfant, tu étais faible, tu n'étais pas un vrai Umbridge, tu te souciais beaucoup trop de ce qui t'entourait. Tu étais peureux. Un vrai trouillard. Une honte pour tes parents. Tu avais peur du noir, tu avais peur des inconnus qui pouvaient se trouver autour de toi, tu étais nerveux et plus d'une fois tu te mettais à pleurer pour un rien. Cette agonie enfantine n'est autre que le fruit de l'absence des créateurs de l'abomination qu'ils ont engendrés. Une abomination qu'ils adorent à ce jour.

L'arriver de ton frère, était comme un gilet de sauvetage pour toi. Il évitait que tu te noies dans la noirceur si jeune. C'était encore une toute petite chose mais, il t'avait sauvé. Sa naissance était un cadeau, tu pouvais enfin aimer vraiment quelqu'un. C'est ce que tu as fait d'ailleurs. Joyeux et impatient, tu ne voulais qu'une chose, qu'il grandisse pour pouvoir passer du temps avec lui. Plus le temps passait plus tu voyais grandir ton petit frère, savais-tu qu'il avait fait ses premiers pas en ta direction ? Tu souriais, cet air angélique t'allais bien. Il faut dire que tu étais fier. Fier d'être un grand-frère.

Un rire. Deux rires. Des chuchotements. Les tiens. Ton frère avait appris à parler mais, même enfant, il n'était pas très bavard mais, tu t'en fichais, il t'écoutait sans broncher. Vous aviez maintenant bien grandit. Tu n'as que dix ans et lui neuf ans. Dans une petite année tu faisais ton entré à Poudlard. Tu ne voulais pas y aller, il faut dire que tu préférais rester avec lui. Vous étiez inséparable. Alors, tous les jours, tu profitais. De cette joie qui s'offre à toi. Tu t'amusais et faisais en sorte d'être présent pour lui.

Allongés dans un lit, vous aviez l'habitude de vous endormir ensemble. Tu n'avais plus peur du noir, ou du moins, tu n'avais plus peur de la solitude. Tu étais joyeux, tu avais maintenant une vie. Du moins, quand tu étais avec lui. Ce petit bonhomme était ce qui te retenais de ne pas tout lâcher. Alors, d'une voix triste tu le regardes du coin de l'oeil. « Hannibal tu sais que je vais bientôt partir ?... Mais, ton frère ne t'offre aucune réponse, tu étais habitué à ça. Son silence n'était pas quelque chose qu'il faisait pour ennuyer les gens au contraire. Pendant une année on ne sera pas ensemble, ça me rend un peu triste tu sais... Faible. Dégoûtant. Ces paroles n'étaient pas faites pour sortir de tes lèvres d'Umbridge mais, enfant tu ne savais pas, tu ne comprenais pas. Tes parents avaient beau t'engueuler, tu continuais à dire des choses faibles. J'espère que le temps passera vite, je vais m'ennuyer de ne pas être avec toi. » En plus d'être faible, tu étais idiot. Dans peu de temps, tu allais être lâché dans cette école, avec des personnes que tu ne connais pas. Ô combien on sait que tu n'aimes pas être entouré. La seule personne que tu supportes c'est seulement ton frère. D'ailleurs, ta jeunesse ne se résume qu'à lui, qu'à Hannibal, tu as vécu grâce à lui, s'il n'avait pas été là, tu ne sais pas où tu en serais aujourd'hui.

∞∞∞∞∞∞

« Maintenant qu'Astra est adulte, Achile tu devras faire attention à elle, il ne faut surtout pas qu'elle termine entre les mains des mangemorts. Tu m'as comprise ? » Clio, ta mère, te parlait d'Astra. Tu avais bien grandit. Ton corps était maintenant tatoué, tes parents étaient miraculeusement fiers de toi, ils étaient fiers de ce que tu étais devenu. Un monstre en soit. Un Umbridge accomplit. Astra Umbridge. Ta cousine. Elle était spéciale. Tellement spéciale qu'elle avait été "recueilli" par tes parents mais, tu n'étais pas idiot, tu n'étais pas aveugle, ils avaient pris dans la famille Astra simplement parce qu'elle avait ce don. Le don de voyance. Tes années à Poudlard étaient déjà bien loin. D'ailleurs, Poudlard avait été un vrai calvaire. Les années passaient lentement. Tu rêvais toujours de l'extérieur. Quoi qu'il en soit, le problème était Astra. Elle. Toujours elle. Te souviens-tu comment ta déchéance avait commencé ? Avec elle, encore une fois. Ton premier meurtre. Une nourrice. Sa nourrice. Parce que Mademoiselle se faisait abuser. Hannibal n'avait pas pu rester de marbre et laisser la jeune fille avec ses problèmes, dès le début tu avais compris qu'il l'aimait. Il aimait quelqu'un d'autre que toi. Il fallait que ça tombe sur elle. Voilà qu'aujourd'hui après tant d'années, tu entends une nouvelle fois son prénom, voilà qu'aujourd'hui tu allais te la trimballer presque tous les jours. « Elle sera sous ta tutelle, tu la prendras avec toi lors de tes missions et sorties, tu lui apprendras le métier ainsi que ta façon de penser, avec un professeur comme toi mon cher Achile, elle ne peut simplement qu'apprendre parfaitement. » Pourquoi toi ? Tu ne lui adressais même pas la parole. La seule chose que tu lui donnais de toi, n'était que des regards malsains et remplit de haine. Tu ne l'aimais pas. Elle n'était qu'une nuisance. Une faiblesse pour ton frère. Voici qu'elle trouvait un moyen de venir te pourrir la vie encore plus qu'avant mais, tu allais obéir. Pas par respect envers tes parents, non plus par ordre. Simplement parce qu'elle avait de l'importance aux yeux de ton frère. Si tu ne faisais pas ça, tu allais certainement être en froid avec ce dernier, tu ne voulais pas ça, alors tu allais faire de ton mieux.

∞∞∞∞∞∞
Douce déchéance que voici.
∞∞∞∞∞∞

Tu sens une toute petite main se glisser dans la tienne. Aussi douce que de la soie, aussi frêle que du cristal. Tu la connais, tu pourrais reconnaître cette foutue main entre miles. « Et si je me faisais les même que toi Achile, je serais aussi impressionnante que toi tu crois ? » Astra. Une gamine en tout point, tu avais espéré qu'avec le temps elle puisse enfin devenir une Umbridge, comme cela s'était passé avec toi mais, non. Elle n'avait pas eu cette chance. Elle n'avait pas grandi. Tellement naïve et inconsciente, la preuve était là, elle avait glissé sa main dans la tienne. Elle ne le faisait que quand vous étiez que tous les deux. Tant mieux d'ailleurs. Tu n'appréciais pas ce contact mais, tu te devais de le supporter, de la supporter. Alors, tu grinchais un peu mais, tu laissais faire Astra. Tu l'avais pris sous ton aile, à ses yeux, tu devais certainement être pour elle, une figure paternelle. « Certainement pas Astra. » Fais-tu tout en haussant les épaules, ennuyé. Tu ne lui avais même pas décroché un regard, tu continuais toujours de regarder devant toi. Elle était tellement naïve qu'elle ne faisait pas attention qu'elle et toi vous étiez fusillés de regards par les passants, et cela de tous les côtés. « Pourquoi ? » Tu soupires ennuyé. « Parce que c'est comme ça, c'est tout. » Elle hoche la tête, comme si elle avait comprit, comme si tu lui avais donné la clef de la raison, la clef qui contient tous les secrets du monde. Elle ne savait pas pourquoi mais, elle hochait la tête. Pourquoi elle hochait la tête ? Parce qu'à chaque fois qu'elle te demandait quelque chose, une explication, tu répondais simplement : "Parce que c'est comme ça, c'est tout." « Pourquoi j'ai pas eu de visions de toi Achile ? » Tu t'arrêtes subitement et lui adresse un regard menaçant. Mais, en vain, à quoi bon lui offrir ce regard si elle se donne littéralement dans la gueule du loup à chaque fois qu'elle s'approche de toi ou de ton frère. Tu soupires une nouvelle fois en lui serrant la main. « Ne parle pas de ça en dehors de la maison, et j'en sais rien moi, tant mieux d'ailleurs. » C'est vrai, c'était mieux pour toi, tu ne voulais rien savoir et encore moins si cela sortait de sa bouche. Tu croyais à son don, malheureusement, il était réel mais, savoir ton futur grâce à elle, non merci. « Pourquoi tant mieux ? » Tu espérais des fois, qu'elle se taise. Qu'elle arrête de poser des questions. « Astra. Tais-toi. » Elle hoche une dernière fois la tête, elle allait rester silencieuse pour cinq minutes, même pas, pour reprendre ses questions ennuyantes mais, tu avais l'habitude, tu t'étais malheureusement habitué à elle. Pour ton plus grand calvaire.

∞∞∞∞∞∞

VIOLENT SCHIZOPHRENIA
you know I'm gonna' get ya'


Sombrant de plus en plus dans la noirceur. Il était bien loin le temps où tu étais un gamin qui avait peur de noir, peur de ce qui l'entourait, avec des problèmes sociaux, n'est-ce pas ? Amusant comme l'arrivée de ton frère, son éducation et son caractère ont eu un impact plus tu grandissais. Car c'est vrai, celui qui se faisait traiter comme un chien, ce n'était pas toi. Pourquoi ? Car tu étais l'échec de tes parents, tu étais certainement à leurs yeux, un nouveau Judas Umbridge mais, par fierté ils t'ont gardé et ils ont sûrement très bien fait. Même si tu n'étais qu'un fantôme vivant à travers une seule personne, ton frère. Tu as réussi à avoir ton propre caractère et à ne pas finir comme une vulgaire copie de ce dernier. Tu es le plus vieux mais, tu es loin d'être le plus épouvantable, le plus sanglant, le plus fort et tu l'acceptes sans broncher, car tu ne cherches pas à être en compétition. Toi ce que tu veux, c'est pouvoir t'amuser avec Hannibal, passer toujours tes journées et nuits avec lui. Vous êtes adultes et pourtant, vous avez gardés cette habitude de dormir ensemble comme quand vous étiez enfants. Tu aimes tellement Hannibal, que tu cautionnes tout ce qu'il peut faire. Aveuglément. Il est ton repère et le sera pour toujours.

Te voici être un homme redouté. Tu as commis des choses horribles. Tu as changé également. Ton corps est maintenant recouvert d'encre et cela depuis que tu as vingt et un an. Tu as choisi de devenir ainsi, tu trouves que cela te va bien. Ton corps est devenu une oeuvre d'art pour certains et une abomination pour d'autres. Toi qui étais peureux et distant, tu te retrouves maintenant à vouloir faire parler de toi. Le comble n'est-ce pas.

Chasseur de Primes pour le lord, à chaque mission que tu as, ton corps se met à dégager cette puanteur. Une odeur nauséabonde qu'on appelle la mort. Tu es propre, tes meurtres sont discrets. Tu ne prends généralement pas le temps de savourer ce moment, de t'amuser avec ta proie. Après tout, c'est un travail qu'on t'as confié mais, il arrive de temps en temps que tu te rapproches du côté animal que possède ton frère. Rigolant cruellement à la misère du futur mort, savourant les pleurs que ces derniers t'offrent comme cadeau d'adieu. Tu es aussi un homme de main, bossant de temps en temps pour la Main Noire. Quand tu toques à une porte, ce n'est généralement pas pour visiter le propriétaire de la maison, ni pour papoter autours d'un café avec ce dernier. Après tout, c'est bien connu, ce n'est pas le bon vent qui amène un Umbridge, généralement.

Les frères Umbridge, vous pouvez les imaginez comme vous le souhaitez mais, la réalité c'est que les deux calamités Umbridge sont encore plus pire que votre imagination.
CE MESSAGE EST PARFAITEMENT APPROUVÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA MAGIE.

_________________

"MY JOLLY SAILOR BOLD"
He has this look in his eyes  that made you wonder, just how many people have he killed ? But then you see this grin. His grin. That made you realize, he have probably lost count. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-no-yume.forumgratuit.org
 

Presentation Achile 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PRESENTATION STUDIO
» Presentation de l'eboueur Macedonien, Pabow
» presentation dun chanteur peu connu
» Krouchenko - HI everybody this is my presentation
» PRESENTATION D'UN AMI MODELISTE DE GRAND TALENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO NO YUME :: ★ Welcome in Japan ★ :: Test123-